Clavier.fr

Le portail pour tout savoir sur les claviers



Créé à Berlin par Friedrich Trautwein, à la fin des années vingt, le trautonium est un instrument de musique électronique monodique. Entre 1952 et 2002, un pianiste allemand, Oskar Sala cherchera à améliorer son fonctionnement.

Histoire d’un instrument novateur

trautoniumLe trautonium est considéré comme étant l’un des premiers instruments électroniques et pour beaucoup, il est tout simplement l’ancêtre du synthétiseur. En 1929, Friedrich Trautwein, professeur en acoustique musicale et créateur du trautonium, participait alors à un projet d’envergure : l’étude des relations entre la musique et les techniques radiophoniques. Présenté au professeur, le pianiste Oskar Sala devint bien vite son principal collaborateur. Après le décès de Trautwein en 1956, Sala chercha d’ailleurs à améliorer l’instrument. Il y ajouta notamment un second clavier, un générateur de bruit ainsi que des oscillateurs subharmoniques. Depuis sa création, plusieurs versions du trautonium ont été proposées. On peut notamment évoquer le fameux Volkstrautonium, une version plus simple mais dont le commerce n’a pas été synonyme de succès. Le Trautonium de concert, qui comporte deux cordes, fait également partie des modèles existants.

Fonctionnement

Malgré ses allures de clavier, le trautonium n’a pas le même fonctionnement qu’un piano classique. En effet, à la place du clavier on trouve une barre faisant office de résistance électrique. Lorsque le fil métallique suspendu au-dessus entre en contact avec cette dernière, un son est produit. Cette technique permet de réaliser toutes les variations possibles : pour ce faire, il suffit de moduler légèrement la pression exercée sur le fil. Ainsi, on peut rapprocher le fonctionnement du trautonium de celui des instruments à cordes. Pour complexifier le jeu et ajouter des nuances, de nombreux boutons sont ajoutées sur la face verticale du trautonium. Cet instrument d’un nouveau genre fut surtout apprécié pour ses grandes qualités techniques. Grâce à lui, il était en effet possible de reproduire un large panel de timbres de synthèse.

Le trautonium et le cinéma

trautonium oskar salaTout au long de sa vie, Oskar Sala fut évidemment le principal défenseur du trautonium. On lui doit plusieurs œuvres et notamment les bandes sons de plusieurs films de l’époque. L’instrument charma particulièrement le réalisateur Alfred Hitchcock qui l’utilisa notamment en 1962 pour son film Les Oiseaux.

Vous pouvez voir des vidéos consacrées à cet instrument sur Youtube, via la Chaîne Trautonist.  Et si vous ne pouvez pas vous offrir un Trautonium d’occasion, n’oubliez pas que Music Privilège propose des synthétiseurs modernes à petit prix !

Source des images : Wikipedia et Abril